07/07/18 BORDEAUX JOURNÉE REPOS

SACOCHES VÉLO

Suite à l’abrasion assez prononcée d’une sacoche, je me suis rendu chez un vélociste pour prévoir de me faire parvenir une autre sacoche un peu plus loin sur mon parcours. Les sacoches à l’unité ne sont cependant pas très adaptées pour la randonnée et font plutôt le job pour la ville. J’ai donc racheté une paire de sacoches ortlieb du même format que mes sacoches avant. J’ai fait les tests pour vérifier que tout rentre bien dans ce volume plus réduit, et c’est bien le cas !

Reste à voir maintenant si je joue la carte de la sécurité en utilisant directement ces sacoches ou si je tente d’aller jusqu’à Tour avec les sacoches en toile de parachute. Quoi qu’il en soit il me faudra porter l’ensemble du matériel jusqu’aux environs de Créon lundi, ou je prévois de poster le matériel en trop.

MOXIBUSTION

Ce matin Suzanne à un peu moins le phénomène de dérouillage matinal qui l’oblige d’habitude à effectuer plusieurs étirements avant de retrouver une amplitude de mouvements suffisants pour démarrer la journée.J’ai effectué une deuxième séance le soir, en utilisant deux mouvements de sôtaï pour vérifier l’efficacité du traitement au fil de la séance. Le premier mouvement consiste a plier les genoux en position allongée sur le dos et à les envoyer du côté gauche puis du côté droit pour entrainer une rotation du bassin. Le deuxième consiste à ouvrir les deux jambes, toujours genoux pliés, pour observer quel genou se rapproche le plus du sol, ce qui nous donne des indications sur le côté du dos qui nécessitera plus de détente.Le premier point de traitement je l’ai recherché à l’aide d’un josetsu-ho (recherche de points à l’aide d’une corde). Le nom de ce traitement est Chujo Ryu Kyu, il permet de trouver deux points situés sous le nombril. Le point droit était plus réactif que le gauche, j’ai donc fait 5 cônes tonetsukyu sur un kyutenshi (protection métallique). Le premier mouvement suite à ces 5 premiers cônes est tout de suite plus facile à effectuer, l’amplitude lors de la rotation du bassin est bien meilleure, et la douleur au point limite beaucoup moins intense. Sur le deuxième mouvement en ouverture, le genou gauche descend plus loin qu’avant traitement.Je traite ensuite deux points dans la zone lombaire gauche, cette fois ci en Chinetsukyu, car les points sont en surface. Les points sont régulés avec seulement deux cônes. Un dernier point apparaît en suivant la crête iliaque en direction du flanc gauche, 5 cônes tonetsukyu et le point est régulé. Le premier mouvement n’entraine plus du tout de douleur à la rotation du bassin, pas d’évolution sur le deuxième mouvement. Je finis le traitement par le point E36 gauche.

VISITE

Aujourd’hui j’ai profité de la journée repos pour visiter Bordeaux, avec la chance d’avoir Suzanne comme guide. Pas de vélo mais une bonne distance à pied ! J’ai aussi découvert l’un des marchés bien fourni de Bordeaux : le marché des capucins.

FREQUENCE DES PUBLICATIONS

Après une semaine avec un article quotidien, je pense diminuer le rythme des publications, vous n’aurez donc plus des nouvelles tous les jours. Dans une optique de santé, moins de temps devant les écrans c’est mieux !

Okyu et santé