DU 17 AU 19 JUILLET

Ces trois derniers jours c’était repos physique mais pas repos digestif !

Quand la moxibustion s’invite chez vous et que le praticien peut cuisiner un peu, il a vite fait de rouler plus que de l’armoise 😉

Quelques makis que j’apprécie confectionner étaient au menu des derniers jours.

MOXIBUSTION

Un peu de pratique tout de même, quelques traitements racines dans la partie supérieure du dos, soulagement d’une inflammation de tendons, ré-alignement d’un genou qui craque…et ne craque plus après traitement.

RENCONTRES

Ces trois jours c’est aussi la rencontre avec Nadine, Patrick et Camille les voisins. J’ai beaucoup apprécié les discussions avec Nadine, que je remercie pour son ouverture. Elle qui travaille à prendre un peu plus soin d’elle après avoir beaucoup donné est un bon miroir, comme un enseignement à entendre et intégrer, avant que je ne m’épuise de trop moi aussi. Nadine c’est aussi une conviction : le bonheur s’atteint ensemble et pas individuellement, le collectif prime sur l’individu et le bonheur personnel apporte si peu en regard d’un bonheur partagé.

Un peu de route

Quelques 40 km parcourus pour revoir la famille nombreuse dans la région, dont une vingtaine de kilomètres accompagné !

Enfin je termine cet arrêt en touraine par un constat positif en ce qui concerne l’exposition aux éléments naturels. J’ai été surpris d’entendre toutes les personnes autour de moi dire souffrir de la chaleur. En effet il fait chaud et je ressens bien de la chaleur, mais je suis bien loin d’en souffrir. Est-ce l’exposition quasi quotidienne des dernières semaines qui me rendrait plus résistant ? Certainement si on en suit la loi de l’hormèse qui nous dit que tout stress qui ne dépasse pas notre capacité d’adaptation nous rend plus fort. Ma capacité à supporter la chaleur a très certainement augmentée depuis mon départ, une excellente nouvelle !

Okyu et santé !