DU 27 AU 30 AOÛT – ARRIVÉE

27 et 28 août

La journée du 27 est consacrée au repos. Je reprends la route le lendemain en direction de la gare Matabiau où je vais retrouver Yves. Nous filons ensuite direction Castelnau-d’estrétefonds où nous héberge Véronique, une amie et collègue de formation.

Ce sont maintenant de toutes petites étapes qui m’attendent, j’ai fixé ma date d’arrivée au 30 août et il me faut donc avancer par petits bouts pour ne pas être en avance. C’est bienvenu car cela me laisse le temps d’atterrir progressivement, intégrer, assimiler, digérer les deux mois qui viennent de s’écouler. J’appréhende un peu le changement de rythme, même si j’ai pleine confiance en ma capacité d’adaptation.

29/08/18

Après une bonne nuit, direction Montech où je planterai la tente pour une dernière fois. Les jambes démangent un peu en fin d’après-midi, besoin de bouger. Je propose à Yves d’aller faire un tour sur le canal. Finalement le tour se prolonge et nous irons jusqu’au port canal de Montauban et ferons demi-tour, de quoi ouvrir un peu l’appétit et faire du repérage pour le lendemain. Les ressentis sont très ambivalents ce soir, de la joie, de la nostalgie…j’attends de voir demain ce que ça va donner !

30/08/18

Le levé de soleil est magnifique, je prends le temps d’observer ce beau spectacle de la nature avant de me lancer dans le rituel matinal. Pliage du duvet, du matelas gonflable, de la tente…des gestes bien ancrés désormais. Les 11 km entre Montech et Montauban sont bien vites passés et me voilà en avance au port canal autour de 9h30. Le temps d’enlever la veste et voilà le capitaine du port qui s’approche pour s’assurer que c’est bien moi, ce cycliste qui revient d’un tour de France. Affirmatif !

Peu de temps après je suis rejoins par la famille, quelques bénévoles du centre ressource, et enfin la correspondante locale de la dépêche.

Avant le dernier trajet jusqu’à Caussade, direction un figuier pour faire le plein de bon sucre !

Arrivée à la maison vers 14h30, une dernière photo pour enregistrer le total des kilomètres, c’est donc un peu plus de 3000 km qui auront été effectués, 3085km précisément, bien plus que mon prévisionnel.

 

La boucle est désormais bouclée, avec le sentiment cependant que le voyage intérieur, la pratique de la moxibustion et les déplacements à vélo, ne font véritablement que commencer !

Remerciements

Je profite de cet article pour remercier l’ensemble des personnes qui m’ont hébergées :

Julie, Maïté, Suzanne, Marie, Marie-Laure, Muriel, Françoise, Thierry, Marie, Daniel et Marie, Nelly, Josette, Chantal et Frédéric, Julie, Evelyne, Hugo et Nina, Charlotte et enfin Véronique, sans oublier toute la famille !

Je remercie de nouveau les sponsors qui m’ont apporté un grand soutien :

Okyu France, représenté par Félip Caudet, directeur des écoles de moxibustion Japonaise à Toulouse et Barcelone

Les laboratoires Herbolistique, basés à La Verrie, je remercie en particulier M. Lechevin le directeur

Le centre ressource Lafrançaise Occitanie, association qui accompagne les personnes atteintes de cancer ainsi que leur proches

Vert Nature, production d’armoise et de moxas Français basée à Teyran

 

Enfin un grand merci également à Yves, dont la présence à mes côtés les premiers jours du départ et les derniers jours avant l’arrivée, a grandement facilité chacune de ces grandes transitions.

 

Pour les projets à venir, il va falloir que tout ça mûrisse, mais la combinaison moxibustion + vélo devrait être au rendez-vous.

 

Okyu et santé !