06/07/18 PREIGNAC – BORDEAUX

Itinéraire

Départ de Preignac ce matin après le 1er bivouac du périple, les jambes accusent les kilomètres d’hier. Je pars en direction de Sauternes, je suis en plein dans les vignobles, je ne compte plus les domaines viticoles que je dépasse. Le temps s’est bien rafraîchi, je sors ma veste blanche pour la première fois.

L’itinéraire que je suis est celui de la rive gauche, l’un des deux itinéraires de liaison entre Bordeaux et le canal. Après Sauternes je poursuis vers Landiras, Saint Michel de Rieufret. Puis, après réflexion et les jambes avec de meilleures sensations j’ai envie de rejoindre l’itinéraire de la rive droite et la piste Roger Labépie dont le fascicule des deux pieds deux roues m’indique qu’il s’agit d’une des plus belle voie verte !

Je rejoins donc Portets puis Créons pour récupérer la piste. Je n’en aurai parcouru que 24 km mais je confirme en effet qu’il s’agit d’une voie magnifique et très bien aménagée. Je me suis rallongé d’environ 20 km.

Matériel

Bien que les kilomètres et le temps moyen sur la selle ait presque doublé depuis hier (entre 5 et 6h maintenant), je m’étonne toujours de ne pas souffrir de mal aux fesses, d’autant que je n’ai toujours pas enfilé le cuissard que j’ai pris dans mes sacoches et que le rodage de ma selle en cuir n’est pas encore finit. Je me surprends même à espérer me séparer de mon cuissard pour un gain de place. Parmi les affaires que je ne regrette pas d’avoir emporté : l’imperméable sans manches léger en complément à la cape de pluie. J’avais hésité à l’emporter au moment de la sélection du matériel, me disant que cela ferait double usage. La petite pluie fine d’aujourd’hui et les alternances pluie forte/pluie fine d’hier m’ont clairement fait apprécier d’avoir les deux : la cape de pluie fait bien plus transpirer que l’imper léger en cas de pluie fine, et l’on finit plus trempé dans la cape qu’à l’extérieur.

Une inquiétude cependant concerne les sacoches arrières, les frottements au niveau du porte bagage entrainent une usure très rapide de la toile de parachute juste au dessous de la dent de requin. La sacoche arrière gauche souffre d’une ouverture de 3 à 4 cm. Je compte appliquer du scotch pour limiter l’abrasion mais je doute fortement de pouvoir terminer les deux mois avec cette sacoche vu l’état en seulement 6 jours d’itinérance.

MOXIBUSTION

À Bordeaux, je suis accueilli chez Suzanne qui souffre de spondylarthrite ankylosante. Les moxas ont chauffés ce soir et les trois techniques principalement utilisés pendant ce tour ont servi pour traiter la douleur en bas du dos : tonetsukyu technique du grain de riz, Chinetsukyu, technique avec des cônes plus gros, de travail en surface, et Ontake, le bambou chaud. Je reste chez Suzanne jusqu’à lundi matin. Il est prévu d’effectuer une séance par jour. Premier retour demain après le passage de la nuit.

Okyu et santé !

05/07/18 LE TEMPLE SUR LOT – PREIGNAC

Le programme du jour : rouler jusqu’à Castet en Dorthe, la fin de la vélo route du canal des deux mers.

J’ai d’abord suivi la vallée du lot jusqu’au canal du midi, rattrapé un peu après Damazan. Échange sympathique avec une mamie qui m’aperçoit à un croisement, je parle tour de france, elle parle d’après guerre et des conditions difficiles de son enfance.

Le long du canal j’ai vite eu un bon aperçu de ce que l’orage à donné dans les parages avec de nombreuses branches et feuilles qui recouvrent le canal.

plus je me dirige vers bordeaux plus ça a du être intense, je n’ai pas compté mais j’ai du sauter avec le vélo 5 ou 6 arbres tombés en travers de la piste du canal.

Arrivé à Castet en Dorthe je ne suis pas rassasié, alors je file vers Langon, pas de camping dans les parages. Après quelques échanges avec des locaux, on m’invite à tenter ma chance vers Preignac, où camping il n’y aura pas non plus. Je décide d’aller demander conseil à la pizzeria locale et on m’indique un spot pour le bivouac. Ce soir c’est donc bivouac… et Pizza !

Au final j’aurai roulé un peu plus de 100km, et les jambes sont toujours bien !

Okyu et santé

04/07/18 PUYMIROL – LE TEMPLE SUR LOT

Après une bonne nuit à puymirol, je me suis joins à l’université d’été de l’école de Naturopathie André Lafon, invité par le directeur, Christophe Cannaud que je remercie pour son ouverture et son accueil chaleureux. Je remercie également l’ensemble des élèves.

Arrivé en fin de matinée, après quelques côtes en lot et garonne, j’ai pu éviter l’orage et la pluie qui sont tombés dans l’après-midi.

J’ai donné le soir une conférence devant les élèves de l’école, un moment de partage sur ce projet de tour de france, la genèse, et une présentation de la moxibustion japonaise.

Un cobaye s’est même proposé pour que je puisse pratiquer ! Premiers cônes d’armoises qui brûlent 😉

Ce qui ressort de cette conférence pour les élèves c’est beaucoup d’authenticité de sincérité et de bienveillance.

Le message c’est celui-ci : il est temps de se mettre au service de l’autre, du vivant et de la vie. Mon intervention à visiblement touchée beaucoup d’élèves qui ressortent inspirés. Incarner ce en quoi l’on croit a bel et bien un impact au-delà de ce que je pouvais imaginer…

Rendez vous demain aux alentours de Castet en Dorthe.

Merci à Thierry pour ses photos, qui viennent compléter cet article quelques jours plus tard.

03/07/18 MOISSAC – PUYMIROL

3ème journée depuis le départ de la maison, je suis accompagné d’Yves et de sa joie de vivre depuis Montech. Après une bonne nuit à Moissac et quelques kilomètres, une halte au marché de Valence d’Agen pour faire le plein de bons produits.

Nos chemins se séparent après un couscous plutôt copieux et le ravitaillement d’eau. Yves rentre sur Montech et je poursuis vers Agen en sortant du canal vers Puymirol et le lot et Garonne.

Pour le moment, les jambes tournent bien, j’ai senti passer la pente avant d’arriver à Puymirol mais je suis toujours confiant pour la suite.

L’armoise n’a pas encore brûlée, mais ça ne saurait tarder !

Direction Le Temple sur lot pour l’université d’été du centre de naturopathie André Lafond.

Okyu et santé

02/07/18 Départ officiel de Montauban

Le départ officiel !

Je remercie sincèrement toutes les personnes qui étaient présentes, votre présence était précieuse, ces moments me nourrissent, et j’emporte votre joie de vivre pour la partager !

Première partie de la matinée : Le départ s’est fait du port canal, à côté de la capitainerie, avec la superbe banderole pour le centre ressource faite par Agnès et sa fille. Une petite dizaine de cyclos se sont joins au vélobus jusqu’à Montech.

Deuxième partie : Trajet jusqu’à Montech, on récupère avec nous deux Josette à vélo et Yolande aux environs de Lacourt Saint pierre.

Troisième partie : le repas partagé au bord du canal, de beaux échanges, des rencontres, une photo de groupe et de nombreux bisous, j’espère n’avoir oublié personne !

Et enfin le départ, mais pas tout seul : Les Josette, Yolande et Marco m’accompagnent jusqu’à Castelsarrasin et je poursuis la route avec Yves jusqu’a Moissac.

Je repars demain avec Yves qui m’accompagne jusqu’à ce que je quitte le canal en direction de villeneuve sur lot, à l’écluse du pont de Lafox.

Ensuite le voyage en solitaire commence 😉

Ps : poids total des 5 sacoches estimé entre 20 et 25 Kg, associé au vélo équipé qui tourne autour de 15 Kg, le poids total est d’environ 40 Kg.

Okyu et santé

01/07/18 TRAJET CAUSSADE – MONTAUBAN 30 km

Le trajet symbolique du départ de la maison s’est bien passé, le fanion tient bien sur le porte bagage arrière, l’ensemble des sacoches est d’un poids tout a fait raisonnable (je pourrai vous en donner une idée prochainement) et le tout est bien stable. Les petites côtes se sont montées sans grandes difficultés, me voila rassuré !

Je ne réalise toujours pas que je me suis déjà élancé sur les premiers kilomètres, le départ plus officiel, de Montauban, me permettra de mieux réaliser le début de ce tour !

Okyu et santé !

Armoise et moxas Français

Chantal et Frédéric de Vert Nature m’ont contactés suite à l’article paru dans la dépêche le 20 juin denier. Ils s’avèrent être les seuls producteu·r·ice d’armoise et de moxas 100 %  Français. Basés à Teyran, à côté de Montpellier, ils m’ont proposés de me fournir en armoise durant ce tour de France. Les personnes qui recevront des soins auront donc peut-être l’occasion d’être traités avec leurs produits. Après un premier essai d’échantillons, la qualité d’armoise testée semble adaptée pour deux des techniques qui seront pratiquée : Chinetsukyu et Ontake (bambou chaud). Pour les thérapeutes et écoles que cela intéresserait de favoriser les produits Français, voici leur site. Je prévois de m’arrêter pour les rencontrer et découvrir leur production autour du 20 août.

Okyu et santé !

Liste du matériel

Pour celles et ceux qui voudraient le détail du contenu des sacoches d’un praticien à vélo, voici la liste…longue !

 

Sacoche avant gauche

  • Pompe
  • Pince multiprise
  • Disque pour frein à disque
  • Clefs BTR 2,3,4,5, 8
  • Tournevis plat
  • Tournevis cruciforme
  • Clefs plates 8, 10
  • 2 chambres à air
  • Dérive chaîne
  • Huile pour chaîne
  • WD40
  • Gants
  • Câble de frein
  • Câble de dérailleur
  • Clef à rayons
  • Emprunte de serrage cassette
  • Patins de freins à disques
  • Brosse à dents usagée
  • Maillons de chaîne
  • Chiffon
  • Kit réparation chambre à air
  • Adhésif noir
  • Morceaux de pneu usagé
  • Pince maillon rapide
  • Clef tension selle brooks
  • Pince coupante
  • Clef à molette
  • Sangle de portage sac à dos Ortlieb

 

Sacoche avant droite

Alimentation

  • Couvert cuillère/fourchette
  • Couteau
  • PQ
  • Tup bento
  • Tup rectangle
  • Ficelle en chanvre
  • 5 sacs réutilisables en coton (stockage nourriture)
  • Sac étanche 10L orange
  • Sac étanche 15L Orange
  • Pochette noire

Moxibustion trousse rectangle

  • Bambou de Fukaya
  • Applicateur de crème
  • Crayon noir
  • Corde en chanvre (Josetsu-ho)
  • Briquet
  • Encens
  • Extincteur d’encens
  • Taille crayon

Moxibustion vrac

  • Stock encens
  • 2eme briquet
  • Gazes
  • Kyutenshis (protections métalliques)
  • Triangle Fukaya
  • 2 pinces à nourrisse
  • Armoise Chinetsukyu
  • Armoise Ontake
  • Armoise Tonetsukyu
  • Bambou Ontake
  • Crème grasse
  • Réservoir cendre bambou

 

Sacoche arrière gauche

 

  • Tente (sardine et ensemble)
  • Drap de soie
  • Matelas de sol
  • Serviette microfibre
  • Pharmacie kit rouge
  • HE lavande aspic et gaulthérie (piqûres et musculaire)
  • Tendeur

Trousse de toilette

  • Brosse à dents
  • Gant
  • Argile
  • Coupe-ongle
  • Cure oreille
  • Rasoir
  • 2 lames de rasoir
  • Savon + Shampoing
  • Beurre de karité
  • Bande de contention
  • Brosse peau

 

Sacoche arrière droite

 

  • Sac étanche noir
  • 2 t-shirt okyu
  • 2 shirt ressource
  • 1 t-shirt orange
  • 1 sweat orange
  • 1 pull orange
  • 1 veste blanche
  • 2 pantalons/shorts
  • Cape de pluie
  • 2 caleçons
  • 2 mouchoirs en tissus
  • 1 cuissard
  • 1 chapeau
  • 1 bandeau frontal
  • 1 coupe pluie sans manche léger
  • Paire de sandales
  • 2 paires de chaussettes
  • Gillet réfléchissant
  • Couverture de survie
  • Tendeur

 

Sacoche de selle arrière

  • Sac à dos orange
  • Sacoche bandoulière
  • Carnet de notes
  • Stylo
  • Cartes et topo guides
  • Lunettes vue + soleil
  • Telephone + chargeur
  • Tablette + chargeur
  • Carnet JEU
  • Batterie externe
  • Câble recharge
  • 2 lampes arrières
  • 3 lampes avant
  • 1 lampe frontale
  • Crème solaire
  • Antivol u + câble
  • Mat télescopique tente
  • Flyers
  • Cartes visite
  • Papiers conférences

 

Pour un poids total non évalué !

Sponsors, remerciements et hommage

Sponsors

Je remercie sincèrement toutes les personnes qui ont contribuées au financement de mon projet de tour de France ainsi que les 3 sponsors suivants qui m’ont apportés un soutien financier important :

Okyu France, représenté par Félip Caudet, directeur des écoles de moxibustion Japonaise à Toulouse et Barcelone

Les laboratoires Herbolistique, basés à La Verrie, je remercie en particulier M. Lechevin le directeur

Le centre ressource Lafrançaise Occitanie, association qui accompagne les personnes atteintes de cancer ainsi que leur proches

Remerciements

Au centre ressource, je remercie les bénévoles et participant-e-s, qui ont été comme une deuxième famille durant ces derniers mois. Leur enthousiasme a nourrit ma motivation, la chaleur humaine qui règne au centre est précieuse et j’espère l’essaimer tout le long de mon parcours. Pour votre confiance aussi, merci.

Hommage

Enfin, un remerciement, comme une dédicace, comme un hommage, à ma mère Claudine, dont j’ai parfois eu l’impression de ressentir la présence pendant mes entrainements à vélo, que je me plais à voir dans le soleil qui se lève le matin, dans la pluie qui accentue les odeurs, dans le son régulier des roues qui tournent et dans mon coeur quand je prends le temps d’écouter.

Si vous me surprenez à sourire, chanter ou siffler sur la route, c’est certainement qu’elle est là, à m’accompagner et me guider dans cette voie de service à l’autre qu’elle a précédemment tracée, et que je tente de suivre, car j’en suis certain, la joie, le bonheur, c’est par là.